RSS Feed
  • Twitter Social Icon

Designed by

Référendum en Nouvelle-Calédonie : publication d’un entretien avec Jean-François Merle au sujet des accords de Matignon-Oudinot

31 Oct 2018

Le 4 novembre 2018, les Néo-Calédoniens devront répondre à la question : « Voulez-vous que la Nouvelle-Calédonie accède à la pleine souveraineté et devienne indépendante ? ». Ce référendum s’inscrit dans une dynamique institutionnelle initiée en 1988 par les accords de Matignon-Oudinot.

 

Dans un entretien accordé à L’Hétairie, Jean-François Merle, ancien conseiller technique en charge de l’outre-mer au cabinet du Premier ministre Michel Rocard, revient sur ces accords historiques avant cette consultation non moins historique.

 

Il y détaille les éléments qui ont, à l’époque, permis à la « méthode Rocard » d’œuvrer à un consensus et observe, à cette aune, l’action d’Emmanuel Macron et d’Edouard Philippe qu’il juge positive en ce domaine. 

 

S’il estime que les accords de 1988 pèsent encore dans les esprits d’une grande partie des Néo-Calédoniens, il note que les plus jeunes n’ont pas nécessairement conscience de ces traumatismes de l’histoire. Toutefois, malgré un manque global d’informations, personne n’a envie de revivre le passé.

 

Jean-François Merle porte enfin un regard expert sur la situation économique et sociale de ce territoire si particulier.

 

L’entretien démontre que les leçons et expériences de l’histoire demeurent des guides précieux pour l’action politique.

 

Please reload