RSS Feed
  • Twitter Social Icon

Designed by

De la légalisation du cannabis

 

A ce jour, la politique répressive en matière de consommation de cannabis ne se justifie ni par un risque sérieux de trouble à l’ordre public, ni par des risques sanitaires excessifs, ni par une diminution significative de la consommation de ces produits. Elle nécessite en revanche des moyens considérables d’enquête et de poursuites et alourdit inutilement les missions qui pèsent sur les forces de sécurité intérieure et les autorités judiciaires.

 

Les récentes annonces du Gouvernement Philippe ne remettent malheureusement pas en cause le caractère purement répressif des politiques appliquées jusqu’à présent, alors même qu’elles n’ont abouti qu’à des échecs. En proposant de systématiser les sanctions sans même évoquer d’autres hypothèses, le risque est grand de passer une nouvelle fois à côté de la seule solution efficace, celle d’une légalisation encadrée.

 

En effet, en autorisant la consommation de cannabis sur le territoire national tout en limitant les points de vente, l’Etat s’assurerait le contrôle d’un phénomène aujourd’hui hors de sa portée. L’accès à ces produits ferait l’objet d’un contrôle par le biais d’un système d’autorisation préalable et temporaire, et un suivi médical des consommateurs serait assuré aux frais de ces derniers. En outre, les moyens humains et financiers ainsi récupérés permettraient la mise en place de politiques préventives et curatives autrement plus efficientes que celles appliquées actuellement

Please reload