RSS Feed
  • Twitter Social Icon

Designed by

Regard sur le projet de loi Justice : la création du PNAT ou l’affichage comme politique

 

 

 

 

Depuis le 9 septembre 1986, la France bénéficie d'un dispositif judiciaire de lutte antiterroriste qui a fait ses preuves et n'a point subi de critiques. Pourtant, le Gouvernement souhaite créer un Parquet national antiterroriste (PNAT), sur le modèle du Parquet national financier (PNF). Or, l'on peine à saisir les raisons qui président à cette réforme.

 

A ce titre, les avis se sont multipliés pour s'étonner d'une novation au fort potentiel contre-productif. En effet, du Conseil d'Etat au Sénat en passant par les professionnels de la Justice, les critiques sont nombreuses et étayées.

 

L'auteur, élève-avocat, entreprend donc d'analyser le dispositif proposé par le Gouvernement, souligne la faible pertinence des parallèles effectués avec le PNF et suggère plutôt des évolutions au profit des JIRS et d'une meilleure répartition de la charge du contentieux antiterroriste.

 

La mobilisation contre le menace qui pèse sur notre pays mérite sans doute mieux qu'un débat de posture. Seules comptent les solutions efficaces et éprouvées.

 

 

 

 

Please reload